News

Quel est le programme d’Haslam durant cette trêve prolongée ?

Tuesday, 24 March 2020 10:12 GMT

Leon Haslam, représentant du Team HRC, parle des ajustements qu’il a dû apporter à son planning d’entraînement face à la situation actuelle.

En 2020, pour accompagner le retour de Honda au sein du Championnat MOTUL FIM World Superbike, le Team HRC a fait appel à Leon Haslam et Alvaro Bautista pour défendre ses couleurs.
 
Pour les pilotes, le délai avant la reprise a quelque peu bouleversé leur quotidien, le gouvernement leur ayant conseillé de rester chez eux. Au lieu de rouler, ils ont dû revoir leur manière de s’entraîner. « Je dispose d’un bon entraîneur que je vois tous les jours, explique Haslam. Normalement, je fais de la moto trois ou quatre fois par semaine, que ce soit du trail, de l’endurance ou du motocross. »
 
« C’est plus difficile désormais de se déplacer, bien sûr. Alors que j’aurais dû me trouver à Barcelone pour faire du flat-track ou chez des amis pour du motocross, maintenant je m’en tiens à un programme d’entraînement standard en essayant de garder une attitude positive et en cherchant toujours à améliorer ma condition physique et à rester en bonne santé. »
 
L’épidémie de coronavirus a donné naissance à la campagne #StayAtHome à laquelle le WorldSBK a adhéré. « Tout ce que nous pouvons faire, c’est écouter les professionnels, faire ce que nous pouvons pour rester en sécurité, et nous concentrer sur nos familles, ajoute le Londonien. Nous devons juste tirer le maximum de chaque journée. Le coronavirus a été un peu étrange pour moi. J’ai beaucoup d’amis en Italie et en Europe qui ont été très touchés. Pour moi, c’est plutôt l’incertitude quant à ce qui va se passer au jour le jour. Soyez prudents et prenez soin de vous et de tous ceux qui pourraient être vulnérables. J’espère que nous retrouverons prochainement une vie normale et que nous pourrons à nouveau vous amuser sur les circuits, mais en attendant, prenez soin de vous comme de vos proches et nous vous reverrons bientôt. »
 
À Phillip Island, les signes ont été prometteurs pour le HRC avec deux Tops 6 au terme des Courses 1 et 2 et un Top 10 durant la Course Tissot-Superpole. Après le premier Round, Haslam occupe la neuvième place du championnat avec 17 points, tandis que son coéquipier ibérique en compte 20. « Pour moi, l’Australie a été frustrante, car notre potentiel était plutôt bon pendant la Course 1, commente Haslam. Nous nous sommes battus pour le podium à quelques tours de l’arrivée, malgré quelques petits problèmes. Le dimanche a tourné au désastre, le potentiel était là en termes de chrono, mais nous avons chuté au premier tour de la Course Tissot-Superpole, puis nous avons de nouveau chuté lors de la dernière course. Les côtés positifs sont les chronos et les occasions où nous aurions pu nous battre, tandis que les points négatifs sont les soucis rencontrés lors de la première manche. Mais nous pouvons en tirer des leçons et nous efforcer de corriger ces problèmes pour la prochaine épreuve. »
 
Revivez le début de saison 2020 du Team HRC et l’intégralité du Championnat MOTUL FIM World Superbike avec le VidéoPass WorldSBK.