News

Rumeurs et saison folle : Les chaises musicales de 2022 commencent en WorldSBK

Wednesday, 13 October 2021 08:50 GMT

La saison 2021 n'est pas encore terminée que les signatures et rumeurs pour 2022 battent leur plein, alors qui ira où ? 

La saison 2021 du Championnat MOTUL FIM World Superbike se prépare pour ses deux dernières saison. Alors que de nombreuses bagarres se déroulent sur la piste, les pilotes et les équipes commencent à signer des contrats et à assurer leur avenir. Les rumeurs ne manquent pas, qu'il s'agisse de l'arrivée potentielle d'un vainqueur de Grand Prix depuis le paddock MotoGP™ ou d'un remaniement des stars actuelles du WorldSBK...
 
EMBALLÉ, C’EST PESÉ. QUI A SIGNÉ POUR 2022 ?
 
Parmi les dernières signatures en date pour 2022, il y a Kohta Nozane et Andrea Locatelli qui poursuivront leur aventure dans leur équipe respective. Scott Redding (Aruba.it Racing - Ducati) rejoindra quant à lui l'équipe officielle BMW Motorrad WorldSBK l'année prochaine, et c'est Álvaro Bautista qui remplacera le Britannique chez Ducati; l'Espagnol retrouvant l'équipe avec laquelle il a fait ses débuts fracassants en 2019 avec pas moins de 11 victoires sur ses 11 premières courses. Il sera le coéquipier Michael Ruben Rinaldi
 
Mettant fin aux rumeurs d’un départ pour le MotoGP™, Jonathan Rea (Kawasaki Racing Team WorldSBK) a salué son « incroyable opportunité » pour 2022 au sein du KRT aux côtés de son actuel coéquipier Alex Lowes. Chez Yamaha, Toprak Razgatlioglu (Pata Yamaha with BRIXX WorldSBK) restera dans l'équipe d'usine, tandis que Garrett Gerloff (GRT Yamaha WorldSBK Team) est confirmé pour rester avec l'équipe italienne de Filippo Conti. Loris Cresson (OUTDO TPR Team Pedercini Racing) a déjà signé un contrat de deux ans, mais à part cela, il n'y a pas encore d'annonces formelles concernant les différentes équipes de l'année prochaine, et de nombreux pilotes doivent encore être confirmés..
 
DE JEUNES PILOTES EN ROUTE POUR HONDA ?
 
Les rumeurs concernant le siège vacant du Team HRC ont commencé à circuler depuis un certain temps et Iker Lecuona, actuellement en MotoGP™, est l'un des pilotes pressentis pour rejoindre le Team HRC. S'exprimant récemment sur son avenir lors du Grand Prix d'Aragon, Lecuona a déclaré : « Pour l'instant, je ne peux pas dire où je vais ; je peux dire que je connais mon avenir et que ce n'est pas seulement un an, donc je suis plus détendu. Je suis heureux de cette opportunité et très heureux de ce nouvel objectif. Pour l'instant, je ne peux rien dire ! » Une autre rumeur potentielle pour le Team HRC concerne un autre pilote espagnol, cette fois Xavi Vierge. Actuellement en Moto2™, il a récemment confié que c'était « le rêve de tous les pilotes » de rejoindre le Team HRC. 
 
HASLAM RESTE TIMIDE SUR SON AVENIR
 
Avant la manche de Catalogne, Leon Haslam, pilote actuel du Team HRC, a déclaré qu'il « ne paniquait pas » quant à son avenir : « De mon côté, j'ai passé deux bonnes années jusqu'à présent. Je soutiens pleinement ce projet et il deviendra un projet gagnant. Il faut attendre de voir la décision de Honda pour savoir s'ils veulent faire venir deux jeunes du GP, comme le veulent les rumeurs. De mon côté, à moins que je puisse être sur un projet que je sens capable de gagner, je ne veux pas être ici juste pour faire du chiffre dans des équipes qui ne vont pas nécessairement se battre pour le Top 5. Je ne panique pas. Il y aura soit une opportunité où je peux gagner pour l'avenir, et si ce n'est pas le cas, nous pouvons facilement passer à autre chose et faire quelque chose de différent dans le futur. » Les dernières rumeurs concernant le voient rejoindre un team satellite pour 2022. 
 
BAZ PRÉPARE SON RETOUR, GOELEVEN PASSE CHEZ YAMAHA ?
 
Une des dernières rumeurs concerne le retour de Loris Baz en WorldSBK au sein de l’équipe Bonovo MGM Racing. Le Français a annoncé mardi qu’il ne courrait pas en MotoAmerica en 2022, après avoir confié être certain à « 90 % » de rester aux États-Unis lors de son retour en WorldSBK à Jerez, bien qu’il ait aussi déclaré que sa « place était ici » en WorldSBK. L’équipe dans laquelle il officiait, Team GoEleven, changerait de constructeur en 2022 et ça pourrait être Yamaha. 
 
QUELLE SUITE POUR SYKES ? 
 
Au sujet d'une une place au HRC : « C’est un très grand nom et une marque fantastique, a-t-il dit à Navarra au micro d'Eurosport. Leon Camier et moi sommes de bons amis et de vieux sparring-partners, et il comprend le jeu et le niveau des pilotes, alors oui, c’est un grand intérêt. » Malgré cet intérêt, des rumeurs persistent comme quoi Sykes chercherait un guidon ailleurs.
 
 
ET LES AUTRES GUIDONS ? 
 
Il reste encore quelques options : les deux Honda d’usine sont à prendre. En revanche, les Yamaha, Kawasaki, Ducati et BMW sont au complet. Il sera aussi question de savoir qui les équipes indépendantes soutenues par les usines vont s’engager pour la saison prochaine.
 
Ne manquez pas la saison 2021 en souscrivant au VidéoPass WorldSBK !