News

Top 10… Les meilleurs wildcards du WorldSBK : Partie 1

Tuesday, 9 June 2020 08:47 GMT

Des premières victoires et des coups d’éclat sensationnels : certains wildcards ont marqué l’histoire du WorldSBK.

Le Championnat MOTUL FIM World Superbike a connu une ouverture de saison 2020 à couper le souffle, mais le WorldSBK repose sur une histoire riche en rebondissements et nombreux sont les wildcards à s’être distingués par le passé. De John Reynolds à Marco Simoncelli, de Ben Bostrom à Cal Crutchlow, la liste est longue !
 
 
Après une brève parenthèse, Max Biaggi a fait son retour en WorldSBK sur le circuit de Sepang, en Malaisie. L’Empereur Romain s’est frayé un chemin dans le peloton tout en préservant ses pneus. Le double Champion WorldSBK, qui s’était pourtant vu repoussé au sixième rang peu après le départ, a livré une lutte sans merci pour arracher la troisième marche du podium à Tom Sykes dans le dernier tour. Ce fut une épreuve contrastée pour l’Italien qui est parti à la faute dans la première boucle de la deuxième course.
 
 
Marco Simoncelli n’a peut-être été présent qu’un seul week-end, mais il a laissé un souvenir qui va au-delà de ceux de certains de ses homologues parfois bien plus expérimentés en WorldSBK. Bien décidé à faire table rase d’une chute en Course 1, Simoncelli a réalisé un bon envol lors de la deuxième manche avant de se retrouver rapidement face à son coéquipier de l’étape, Max Biaggi, pour une place sur le podium. Après un dépassement magistral à la dernière chicane, Simoncelli a signé son seul et unique podium en WorldSBK…
 
 
Les débuts de Cal Crutchlow en WorldSBK à Donington Park en 2008 ont été riches en rebondissements. S’il n’a pas terminé la première course, la deuxième manche a été une tout autre histoire. Sous une pluie battante, le Britannique est passé de la neuvième place sur la grille à la sixième en un tour seulement. Il a poursuivi sa remontée pour pointer troisième au cinquième passage. Profitant de la chute de Troy Bayliss au 12e tour, il s’est ensuite retrouvé deuxième. Ryuichi Kiyonari a peut-être mené les hostilités, mais Crutchlow a réalisé une performance remarquable en prenant la deuxième position en tant que wildcard. Les débuts d’une carrière prometteuse en WorldSSP…
 
 
La dernière manche d’une saison 2000 des plus imprévisibles devint encore plus folle, lorsqu’un wildcard du nom de John Reynolds s’imposa avec facilité pour le compte de l’équipe Reve Red Bull Ducati de Ben Atkins. Le Britannique a révélé tout son potentiel face à des conditions difficiles à Brands Hatch, cédant la première place une fois en milieu de course. Reynolds, ancien pilote WorldSBK à temps, a ensuite repris les commandes pour filer vers sa première et unique victoire en WorldSBK.
 
 
Rien de tel qu’une apparition remarquée en WorldSBK et pour Ben Bostrom, c’est exactement ce que fut Laguna Seca 1999. Deuxième de la Course 1, l’Américain a cherché à confirmer lors de la Course 2, mais une chute de son coéquipier Anthony Gobert, en tête, lui a permis de monter sur la plus haute marche du podium devant le public californien. Battre des protagonistes comme Carl Fogarty, Troy Corser, Colin Edwards et Noriyuki Haga, ce ne fut que le début pour « Big Ben ».
 
Revenez demain, mercredi 10 juin, pour connaître les noms des cinq meilleurs wildcards !
 
Profitez de la saison 2020 du WorldSBK quand les courses reprendront avec le VidéoPass WorldSBK !