News

Top 10… Les courses WorldSBK les plus serrées de tous les temps : Partie 2

Thursday, 16 July 2020 05:38 GMT

Les écarts les plus faibles entraînent toujours des finishs serrés… mais quelle course figure au sommet de la hiérarchie ?

À un peu plus de deux semaines de la reprise du Championnat MOTUL FIM World Superbike, on s’apprête à retrouver l’adrénaline de la course avec des arrivées parfois aussi mouvementées que serrées. Il n’est pas impossible de penser que nous pourrions assister au finish le plus serré de tous les temps en 2020, alors installez-vous, détendez-vous et profitez de la deuxième partie de notre Top 10 !
 
 
La réputation de Pierfrancesco Chili de se montrer discret durant la Course 1 et de gagner la Course 2 n’a pas changé à Monza 1996. Après avoir terminé quatrième de la première manche, il était bien décidé à triompher à domicile. En tête dans le dernier tour, le représentant Ducati a élargi la trajectoire pour traverser dans le bac à gravier de la deuxième chicane, mais Chili s’est maintenu au quatrième rang. Au terme d’un combat héroïque, il a finalement rallié en tête avec 0.007 sur Aaron Slight.
 
 
Encore un duel palpitant à Monza, cette fois-ci avec Carl Fogarty et Colin Edwards. En 1999, la ligne d’arrivée avait été déplacée beaucoup plus près de la Parabolica, de sorte qu’il était très peu probable de s’adjuger la victoire comme les années précédentes. Mais Carl Fogarty avait une autre idée et a foncé dans le dernier virage pour se porter à hauteur de la Honda Castrol d’Edwards au passage sous le drapeau à damier. Edwards a d’abord été crédité de la victoire, mais un écart de temps a inversé la situation et c’est finalement Foggy qui s’est imposé. La magie de Monza. 
 
 
La deuxième des trois courses gagnées avec 0.005s d’avance nous arrive tout droit d’Australie. Troy Corser a pris les commandes devant son coéquipier Carl Fogarty dans le virage n°1 du dernier tour et malgré l’erreur de « Foggy » à Lukey Heights, c’est celle de Corser dans la courbe suivante qui a permis au Britannique de passer devant. Dans l’ultime virage, Corser a profité de l’aspiration pour s’imposer pour le plus grand plaisir de son public !
 
 
Deuxième arrivée la plus serrée de tous les temps, la première course à Monza 1997 est historique pour de plusieurs raisons. Dans le dernier virage, Carl Fogarty s’est emparé des commandes, mais ce sont les Honda de John Kocinski et d’Aaron Slight qui ont ensuite pris l’avantage en passant à travers de nombreux retardataires. Kocinski s’est imposé devant Slight et Fogarty, tous les trois séparés de seulement 0,008s après un dernier tour extrêmement mouvementé.
 
 
Il n’y a rien de plus captivant que le dernier tour de la course d’ouverture de la saison 2010 à Phillip Island. Au guidon de la Suzuki Alstare, Leon Haslam a mené chaque tour, mais Michel Fabrizio a exploité la puissance de sa Ducati Xerox à l’aspiration pour tenter de battre son rival britannique. Comme à Monza en 1999, les écrans de chronométrage ont d’abord annoncé un vainqueur : Fabrizio a été le premier à remporter la victoire, mais à la moitié du tour de décélération, c’est finalement Leon Haslam qui s’est vu crédité du premier succès de sa carrière. À peine 0,004s, assisterons-nous une arrivée plus serrée en 2020 ?
 
Profitez de la saison 2020 du WorldSBK en souscrivant dès maintenant au VidéoPass !