News

L’histoire de Yamaha en images !

Thursday, 11 June 2020 08:02 GMT

L’Australie, la Grande-Bretagne, le Canada, l’Irlande, les Pays-Bas et, en 2020, la Turquie ont remporté leur première victoire au guidon d’une Yamaha…

Ces dernières semaines, nous avons consulté les archives du WorldSBK pour redécouvrir certaines des motos les plus emblématiques. Après la domination des Ducati et les exploits de Honda, cette semaine, c’est au tour de Yamaha. Le constructeur fait partie de l’histoire du WorldSBK depuis toujours et les souvenirs les plus marquants resteront gravés à jamais dans les mémoires. 
 
La première Yamaha en WorldSBK fut la FZ750, laquelle a triomphé en 1988 grâce à Fabrizio Pirovano, tandis que Mick Doohan s’est imposé à trois reprises, devenant ainsi le premier Australien à gagner en WorldSBK. En 1989, la FZR750R a fait des débuts fracassants, cette fois avec Terry Rymer en Nouvelle-Zélande, le tout premier Britannique à s’imposer en WorldSBK. Ce modèle a engrangé des victoires jusqu’en 1992.
 
La première YZF750 est arrivée en 1993 et il a fallu attendre l’avant-dernière course du calendrier pour la voir truster la plus haute marche du podium, toujours avec Pirovano. L’année 1994 fut difficile et peu fructueuse, mais l’année 1995 se révéla totalement différente. Un jeune Américain, Colin Edwards, et un Japonais, Yasutomo Nagai, ont accompagné le retour au sommet de l’usine. Nagai a signé une pole et de nombreux podiums avant de perdre la vie à Assen, tandis qu’Edwards prenait rapidement ses marques. Noriyuki Haga a remporté une première victoire en 1997 et a continué à rouler au guidon de ce modèle jusqu’en 1998, enregistrant cinq succès de plus.
 
À la fin du millénaire, c’est au tour de la R7 de défendre les couleurs de la firme aux diapasons. Une nouvelle moto qui a mis du temps à se faire une place, mais Haga s’est toutefois battu pour le titre pour terminer vice-Champion en 2000. L’usine japonaise est ensuite partie, mais elle est revenue en alignant la première R1 en 2005, puis une deuxième version de 2006 à 2008, sur laquelle Haga a été le pilote le plus prolifique. En 2009, cette longue attente d’un premier titre a pris fin lorsque Ben Spies a empoché la couronne sur une nouvelle R1, laquelle a officié en WorldSBK jusqu’en 2011. Cal Crutchlow a gagné en 2010 tout comme Marco Melandri et Eugene Laverty l’année suivante. 
 
Si une nouvelle R1 a fait son retour en 2016, il faudra attendre 2018 pour qu’elle décroche son premier succès. Michael van der Mark a signé un doublé à Donington Park avant la première victoire d’Alex Lowes à Brno. Le Néerlandais s’est aussi imposé en 2019. Au guidon du dernier fleuron du constructeur nippon apparu en 2020, Toprak Razgatlioglu a remporté la Course 1 à Phillip Island, devenant ainsi le premier Turc à mener le Championnat.
 
Profitez de la saison 2020 du WorldSBK quand les courses reprendront avec le VidéoPass WorldSBK !