News

Ces constructeurs d’antan : Rétrospective des marques du WorldSBK

Wednesday, 17 June 2020 11:40 GMT

De gros plans, des photos raffinées et des souvenirs magiques, voilà ce que nous ont laissé les fabricants du WorldSBK à travers les âges.

La saison 2020 est peut-être toujours suspendue, mais cela nous permet de nous remémorer la magnifique histoire du Championnat MOTUL FIM World Superbike. Après avoir remonté le temps en compagnie de quelques usines toujours en activité, cette semaine, nous examinons en profondeur les subtilités techniques des constructeurs qui ne sont plus engagés dans la catégorie. De MV Agusta à Suzuki, de Bimota à Benelli... des souvenirs plein les yeux.
 
Suzuki manque à l’appel depuis fin 2015. La dernière victoire de la firme japonaise est à mettre au crédit d’Eugene Laverty à Phillip Island en 2014, le 32e et ultime succès de l’usine. Champion en 2005 avec Troy Corser, c’est la Suzuki de Leon Haslam qui s’est imposée au terme de la course la plus serrée à Phillip Island en 2010, en battant la Ducati de Michele Fabrizio avec 0.004s. MV Agusta compte également de bons souvenirs au sein du WorldSBK. Andrea Mazzali a représenté la marque en WorldSBK à Imola en 2004, mais c’est Leon Camier qui a permis à MV de mener une course pour la première fois à Magny-Cours en 2016. L’usine italienne a quitté le Championnat en fin d’année 2018. 
 
Aprilia a remporté trois titres en 2010, 2012 et 2014, Max Biaggi étant le meilleur représentant de la marque avant son départ fin 2018. La firme de Noale compte 52 victoires, la première étant celle de Troy Corser à Phillip Island en 2000 (Course 2), tandis que Régis Laconi, Chaz Davies et Jordi Torres ont aussi décroché leur premier triomphe avec la marque. Bimota a également quitté la scène du WorldSBK avec 11 victoires. La dernière en date est celle d’Anthony Gobert à Phillip Island en 2000 avec près de 30 secondes d’avance.
 
Foggy Petronas a fait une brève apparition en WorldSBK de 2003 à 2006 et a rencontré un léger succès. Un premier podium grâce à Chris Walker à Valence en 2004 fut l’un des moments forts ; Carl Fogarty sautant par-dessus le mur de la pitlane pour fêter ça. Bien qu’aucune victoire n’ait été obtenue, l’héritage de Foggy est ancré dans l’histoire. Benelli a officié en WorldSBK de la moitié de la saison 2001 à fin 2002 avec Peter Goddard et une 11e place comme meilleure performance. EBR a couru en WorldSBK de 2014 à 2015, mais en 30 courses, l’usine n’a jamais réussi à se classer parmi les dix premiers. 
 
Suivez les cinq constructeurs factory et l’ensemble des équipes indépendantes en 2020 grâce au VidéoPass WorldSBK !