21
Michael Ruben Rinaldi

Michael RubenRinaldi

Prénom
ÉQUIPE
Moto
DATE DE NAISSANCE
LIEU DE NAISSANCE

Michael Ruben Rinaldi, Champion d'Europe Superstock 1000

Michael Ruben Rinaldi (Aruba.it Racing - Junior Team) s’est emparé, à l’occasion du Round Pirelli d’Espagne, du titre de Champion d’Europe Superstock 1000. 
 
L’Italien fait ses premiers pas dans le paddock WorldSBK en 2014 dans le cadre du Championnat d’Europe Superstock 600 ; une saison hautement disputée qu’il parvient à achever en 11e position. 
 
Avec une cinquième place comme meilleur résultat à Imola, il quitte Yamaha pour rejoindre Kawasaki à l’entame de la campagne 2015. En dépit de quelques difficultés, Rinaldi garde son sang-froid pour conclure l’année au rang de vice-Champion. Il s’offre au passage sa première victoire à Jerez, laquelle fait de lui l’un des protagonistes de la scène européenne. 
 
En 2016, il décide de faire son entrée en Championnat d’Europe Superstock 1000 comme coéquipier de Leandro Mercado. Le pilote transalpin profite de cette année de découverte pour s’initier aux exigences d’une moto plus puissante. Crédité de la sixième position au classement général, il s’adjuge six Tops 10, dont deux podiums. Fort de cette expérience, Rinaldi se place comme le favori légitime dans la lutte pour la couronne en 2017. 
 
Écrasant vainqueur lors de l’épreuve d’ouverture au MotorLand Aragón, Rinaldi fait clairement part de ses ambitions en remportant sa toute première victoire depuis la pole position avec près de 3.5 secondes d’avance sur son plus proche poursuivant.
 
Il s’adjuge trois pole positions supplémentaires, à Imola, Donington Park et Misano, et il ne figure jamais au-delà des deux premiers. Il ne réussit toutefois pas à venir à bout de Toprak Razgatlioglu (Kawasaki Puccetti Racing) à Assen. Mais il prend sa revanche sur ses terres à Imola avant de commettre l’irréparable à Donington Park en chutant. À Misano, il fait preuve de détermination en se battant jusqu’au dernier tour face à son compatriote Marco Faccani (Althea BMW Racing Team). Mais, malgré ses efforts, il doit finalement s’incliner sous le drapeau à damier. 
 
Au retour du break estival, le représentant Ducati se distingue en triomphant au Lausitzring. Il profite alors de l’erreur de Razgatlioglu pour reprendre le leadership au Championnat avant de se rendre au Portugal pour y jouer une première balle de match. Il ne fait malheureusement pas mieux que neuvième, laissant la victoire à son adversaire turc. 
 
En France, Razgatlioglu, parti à la faute durant la troisième séance d’essais libres, déclare forfait. Une aubaine pour Rinaldi qui termine dixième tandis que Florian Marino (Pata Yamaha Official WorldSBK Team), un autre prétendant au titre, se hisse sur la deuxième marche du podium.
 
Rinaldi doit alors patienter jusqu’à la manche finale à Jerez pour empocher la couronne. Qualifié en 14e position, le week-end ne s’annonce pourtant pas sous les meilleurs auspices. Mais c’est sans compter sur la chute de Marino au premier virage de la course qui lui trace une voie royale. L’Italien conclut l’épreuve à la sixième place ; le podium de Razgatlioglu ne suffisant pas à le priver du titre. Il devient ainsi le dixième pilote transalpin à accomplir un tel exploit dans cette catégorie. 
 
Envoyez vos messages de félicitations à Michael Ruben Rinaldi en utilisant le hashtag #RINALD1.

Statistiques

Toutes époques confondues
Catégorie Poles Courses Podiums Victoires P2 P3 M.Tours
WorldSBK  0  123  10  4  3  3  4
Années
Année Cat. Poles Courses Podiums Victoires P2 P3 M.Tours Pos.
2022 Superbike  0  9  0  0  0  0  0 6
2021 Superbike  0  37  7  3  2  2  2 5
2020 Superbike  0  24  3  1  1  1  2 7
2019 Superbike  0  37  0  0  0  0  0 13
2018 Superbike  0  16  0  0  0  0  0 14
2017 Superstock 1000  4  9  5  3  2  0  2 1
2016 Superstock 1000  0  8  2  0  1  1  2 6
2015 Superstock 600  4  8  4  1  3  0  2 2
2014 Superstock 600  0  7  0  0  0  0  0 11