News

WorldSBK : À quoi ressemblera la grille en 2020?

Friday, 9 August 2019 11:46 GMT

Les rumeurs vont bon train avec peu de contrats signés pour l’année prochaine.

La pause estivale va souvent de paire avec les premiers chuchotements concernant les changements d’équipes et autres renouvellements de contrat du Championnat MOTUL FIM World Superbike, et cette année ne fait pas exception. Alors qu’en 2018 plusieurs annonces avaient été faites durant cette période de trêve, les choses semblent prendre plus de temps cette année. Presque tous les guidons sont à prendre et alors que certains noms sont évoqués chez telle ou telle marque, il est une question qui demeure: Qui sera sur la grille en 2020 ?
 
Il y a déjà deux certitudes, les deux vainqueurs sur le tracé de Laguna Seca conserveront bien leur place la saison prochaine. Jonathan Rea (Kawasaki Racing Team WorldSBK) et Chaz Davies (Aruba.it Racing – Ducati) avaient tous deux signé des contracts de deux ans lors de la pause estivale de 2018 et il n’y aurait aucun risque de voir ces dispositions changer.
 
Mais qui seront leurs coéquipiers au KRT et chez l’équipe Aruba.it ? Le conte de fée entre Álvaro Bautista (Aruba.it Racing – Ducati) et Ducati en début de saison semblait assurer une continuité entre les deux parties en 2020 et pourtant, les discussions entre l’Espagnol et l’usine de Bologne semblent s’éterniser. Bautista lui-même a confirmé qu’il échangeait également avec Honda, l’usine japonaise l’ayant approché avec un nouveau projet pour 2020. Cette offre pourrait-elle être celle qui libèrera le guidon de V4 R du rookie espagnol?
 
Ensuite, il y a la question de savoir qui viendrait à le remplacer. Scott Redding, l'un des rares talents britanniques à ne pas être passé par le WorldSBK et qui est le favori des pronostiques. Récemment, Redding a reçu les éloges de Paolo Ciabatti, directeur de Ducati Corse Sporting, mais il faut toutefois garder à l’esprit que l’ancien pilote MotoGP™ pourrait être courtisé par d’autres marques.
 
Il n’y a pas non plus eu d’annonce concernant la deuxième machine du box Kawasaki. Plusieurs blessures ont entâché le retour de Leon Haslam (Kawasaki Racing Team WorldSBK) dans la catégorie, mais le pilote 36 ans ne pointe qu’à 15 longueurs de la troisième place au général et vient de remporter, avec son coéquipier, les 8 heures de Suzuka pour la première fois depuis une vingtaine d’années.
 
Certaines rumeurs faisait de Tito Rabat le successeur d’Haslam, jusqu’à ce que le pilote espagnol ne signe il y a quelques jours un nouveau contrat de deux ans au sein de l’équipe Reale Avintia Racing. Le nom de Toprak Razgatlioglu (Turkish Puccetti Racing) a également été souvent prononcé, mais les propos de son manager et mentor, Kenan Sofuoglu, relatés par Speeweek.com ne semble pas indiquer une nouvelle signature entre son protégé et Kawasaki. La légende du WorldSSP a toutefois confié qu’il discutait avec Kawasaki, mais aussi avec Yamaha, et qu’aux vues de récents évènements, Razgatlioglu tendait plutôt vers cette dernière.
 
Cependant, aucune option n'a été laissée de côté, y compris celle de rester avec Puccetti Racing pour une autre année. D’après plusieurs sources, Manuel Puccetti, le propriétaire de l'équipe, a servi d'intermédiaire entre Razgatlioglu et Kawasaki dans sa tentative d'obtenir les services du pilote de 22 ans pour une troisième saison.
 
Avec toutes ces suppositions, qu’en sera-t-il pour le duo du team Pata Yamaha ? Concernant Alex Lowes et Michael van der Mark, tout est calme pour le moment. Contrairement à l’équipe indépendante du GRT Yamaha qui verra une de ses motos libérée par la prochaine retraite de Marco Melandri et dont le guidon pourrait revenir à l’un des deux pilotes de tête du Championnat WorldSSP, Federico Caricasulo et Randy Krummenacher (BARDAHL Evan Bros. WorldSSP Team).
 
Les résultats de Tom Sykes chez BMW ont été loués à juste titre et beaucoup s'attendent à ce que le partenariat soit prolongé pour la saison 2020, même si aucun accord n'a été signé. Son nom est le premier d'une liste de pilotes qui n'ont pas encore été signés pour la prochaine campagne du Championnat, laquelle comprend Eugene Laverty (Team Goeleven), Jordi Torres (Team Pedercini Racing), ou encore Loris Baz de Ten Kate Racing. Tous les trois se sont déjà hissés dans le Top 6 sur leurs machines privées, dépassant ainsi de nombreuses attentes.
 
Les pièces du puzzle se mettront-elles en place bientôt? Ne manquez pas les prochaines annonces grâce à worldsbk.com et retrouvez la deuxième partie de la saison 2019 en souscrivant dès maintenant au VidéoPass WorldSBK !