News

Bautista triomphe avec l’art et la manière à Phillip Island

Saturday, 23 February 2019 05:03 GMT

L’Espagnol s’est envolé dès le premier tour pour filer tout droit vers son premier succès en WorldSBK, loin devant Jonathan Rea.

Cela faisait près de dix ans qu’Álvaro Bautista (Aruba.it Racing - Ducati) n’avait plus renoué avec la plus haute marche du podium, c’était à l’occasion du Grand Prix de Catalogne 2009 au guidon d’une 250cc. Mais en dominant le dernier Test Officiel plus tôt dans la semaine, l’Espagnol avait pourtant clairement affiché ses intentions. En triomphant, il est devenu le premier rookie à accomplir un tel exploit dès sa première course en WorldSBK depuis Max Biaggi en 2007. 
 
Qualifié en troisième position, Bautista a réalisé un départ fulgurant pour pointer en tête au premier passage. Le pilote Ducati a ensuite redoublé d’efforts pour creuser rapidement l’écart et se mettre à l’abri de ses adversaires, lesquels n’ont rien pu faire pour le rattraper. 
 
Derrière, la lutte faisait rage parmi les prétendants au podium à commencer par le duo du Kawasaki Racing Team. Jonathan Rea et Leon Haslam (Kawasaki Racing Team) ont joué des coudes pour la deuxième place devant Alex Lowes (Pata Yamaha Official WorldSBK). Haslam partira finalement à la faute à dix tours du drapeau à damier, laissant l’avantage à son coéquipier. Le Londonien a malgré tout réussi à reprendre la piste pour aller inscrire le point de la 15e place. 
 
Parvenant à résister aux menaces de Lowes, le quadruple Champion du Monde s’est adjugé la deuxième position. Auteur du doublé l’an dernier, Marco Melandri (GRT Yamaha WorldSBK), qui s’élançait pourtant de la troisième ligne, est arrivé à remonter dans la hiérarchie pour terminer troisième de la première course avec le statut de meilleur pilote Yamaha. Après avoir perdu leur duel face à l’Italien, Alex Lowes et Michael van der Mark (Pata Yamaha Official WorldSBK Team) complétaient le Top 5. 
 
À quelques encablures, Toprak Razgatlioglu (Turkish Puccetti Racing) finissait sixième devant la S1000RR de Tom Sykes (BMW Motorrad WorldSBK Team) et une autre Yamaha, celle de Sandro Cortese (GRT Yamaha WorldSBK). 
 
Neuvième, Michael Ruben Rinaldi (Barni Racing Team) devançait Chaz Davies (Aruba.it Racing - Ducati) qui, après s’être élancé de la sixième ligne, a terminé la course à la dixième place. 
 
Venaient ensuite Jordi Torres (Team Pedercini Racing), Eugene Laverty (Team GoEleven), Leandro Mercado (Orelac Racing VerdNatura) et Markus Reiterberger (BMW Motorrad WorldSBK Team).
 
Dans le clan Honda, Leon Camier (Moriwaki Althea Honda Team) est parti à la faute tandis que Ryuichi Kiyonari (Moriwaki Althea Honda Team) ralliait l’arrivée à la porte des points en 16e position devant Alessandro Delbianco (Althea Mie Racing Team).
 
Cliquez ici pour accéder aux résultats. 
 
Bautista sera-t-il en mesure de s’imposer à l’issue de la première Course Tissot-Superpole de l’histoire ? Pour le savoir suivez le Round Yamaha Finance d’Australie avec le VidéoPass WorldSBK.