44
Lucas Mahias

LucasMahias

Prénom
ÉQUIPE
Moto
DATE DE NAISSANCE
LIEU DE NAISSANCE

Lucas Mahias, sacré Champion WorldSSP à Losail

Lucas Mahias (GRT Yamaha Official WorldSSP Team) conclut la dernière manche du calendrier avec une victoire, une performance qui lui permet de décrocher la couronne WorldSSP. Le Landais réalise ainsi son rêve après une saison riche en rebondissements. 
 
Crédité de la deuxième place du Championnat de France Promosport en 2009, Lucas Mahias, détecté par Serge Nuques, se révèle quatre ans plus tard dans le cadre du Championnat de France Supersport. En se hissant sur le podium à dix reprises, le Français termine la saison en troisième position. Toujours au guidon d’une Yamaha, le natif de Mont-de-Marsan domine la campagne suivante en remportant toutes les courses. 
 
Pilote à la fois talentueux et curieux, le Français se distingue au sein de différents paddocks, aussi bien en CEV Moto2™ qu’en Championnat du Monde Moto2™ à bord de la TransFIORmers de Christian Boudinot, ou de la Mistral 610 du team Tech3 Racing en tant que substitut de Danny Kent à Valence 2013. 
 
Après une année 2015 pleine de désillusions en WorldSSP, Lucas Mahias, pourtant plus à l’aise sur une Supersport, brille également sur des machines de plus grosses cylindrées notamment en Superstock 1000, et pour cause. En trois participations, Lucas Mahias s’assure pas moins de trois podiums en 2016, dont deux triomphes au guidon de la YZF-R1. Parallèlement, il fait ses premières armes en Championnat MOTUL FIM World Superbike pour le compte du team Pedercini Racing à Assen ; manche durant laquelle il se classe dixième et treizième. Mais cette saison est surtout marquée par son sacre en Championnat du Monde FIM d’Endurance sous les couleurs du GMT94, structure de Christophe Guyot, et du R2CL. 
 
En 2017, la firme d’Iwata lui confie la mission de développer et de porter au sommet la dernière Yamaha YZF-R6 au sein d’un nouveau projet. Dès l’épreuve d’ouverture à Phillip Island, Lucas Mahias crée la surprise en manquant la victoire pour quelques petits millièmes derrière Roberto Rolfo (Team Factory Vamag). Victime d’un problème mécanique à Buriram, le tricolore parvient enfin à concrétiser au MotorLand Aragón au terme d’une passe d’armes à couper le souffle, ce qui fut son premier succès de l’année. Sa régularité lui permet néanmoins de se maintenir parmi les prétendants à la couronne mondiale face à son principal adversaire, Kenan Sofuoglu (Kawasaki Puccetti Racing), absent sur blessure en Australie et en Thaïlande.
 
Si le Turc assomme la concurrence, le représentant Yamaha résiste en s’assurant la deuxième place jusqu’à Donington. Avec 30 points d’avance sur Sofuoglu, c’est confiant que Lucas Mahias aborde le septième rendez-vous de la saison à Misano. Mais le Français commet l’irréparable en tentant de suivre le rythme imposé par le quintuple Champion qui n’accuse alors plus que cinq longueurs de retard au général.
 
Au retour de la trêve estivale, le Français renoue avec le podium, d’abord au Lausitzring, suite à un drapeau rouge, puis à Portimão. Parti à la faute lors de l’ultime séance d’essais libres de son épreuve nationale dans la Nièvre, Lucas Mahias, bien que touché à la main, fait vibrer son public sur l’emblématique circuit de Magny-Cours en l’absence de Sofuoglu, lourdement blessé au bassin durant les qualifications. Au terme d’une remontée fulgurante avec des dépassements magistraux, Lucas Mahias termine au quatrième rang de la hiérarchie. De quoi lui permettre de jouer une première balle de match à l’occasion du Round Pirelli d’Espagne.  
 
Incisif dès l’ouverture du week-end ibérique, il se retrouve en proie à des problèmes avec le train avant de sa machine en course. Cinquième, il doit alors attendre la finale à Losail pour empocher le sacre.  
 
Qualifié en pole position pour la toute première fois dans cette catégorie, le pilote du team GRT Yamaha Official WorldSSP n'a pas cherché à compter les points puisqu'il est parvenu à s'assurer la victoire au terme d'une course à couper le souffle face à Jules Cluzel (CIA Landlord Insurance Honda). Lucas Mahias devient ainsi le quatrième Français à remporter le titre WorldSSP après Sébastien Charpentier (2005, 2006), Fabien Foret (2002) et Stéphane Chambon (1999) et le premier à être couronné dans deux Championnats du Monde différents. 
 
Envoyez vos félicitations à Lucas Mahias en utilisant le hashtag #MAH1AS.

Statistiques

Toutes époques confondues
Catégorie Poles Courses Podiums Victoires P2 P3 M.Tours
WorldSBK  0  2  0  0  0  0  0
WorldSSP  8  47  21  7  7  7  8
Années
Année Cat. Poles Courses Podiums Victoires P2 P3 M.Tours Pos.
2019 Supersport  1  12  6  2  1  3  3 4
2018 Supersport  6  12  6  3  1  2  3 2
2017 Supersport  1  12  8  2  5  1  2 1
2016 Superbike  0  2  0  0  0  0  0 25
2016 Superstock 1000  1  3  3  2  1  0  1 4
2015 Supersport  0  9  1  0  0  1  0 12
2014 Supersport  0  2  0  0  0  0  0 22