News

Reprise mouvementée pour Baz en Andalousie

Friday, 7 June 2019 15:32 GMT

De retour aux affaires en WorldSBK, le pilote tricolore s’est fait une belle frayeur lors des FP2 à Round Acerbis d’Espagne.

Après de longues semaines d’une attente interminable, Loris Baz a enfin retrouvé le paddock du Championnat MOTUL FIM World Superbike ce vendredi sur le circuit de Jerez. 
 
Le Français, qui officie désormais pour le compte du team Ten Kate Racing - Yamaha, s’est d’abord montré prudent lors de la séance d’ouverture, en signant le 13e chrono en 1'40.957, à 1.3s seulement de la référence de la matinée. 
 
Gagnant un peu plus d’un dixième l’après-midi, le représentant Yamaha est malheureusement parti à la faute à hauteur du virage n°4 entraînant l’interruption des hostilités sur drapeau rouge. Une chute heureusement sans conséquence dramatique pour le Haut-Savoyard, mais beaucoup moins pour sa YZF-R1. « Ce fut bonne journée jusqu’à cette chute qui donne malheureusement beaucoup de travail au team… se lamente Baz. C’est une chute stupide, mais dans un secteur rapide. J’ai perdu l’avant à l’ouverture des gaz. C’est comme ça, cela fait aussi partie du jeu. »
 
Malgré cet incident, Loris Baz, qui conservait malgré tout la 13e place au classement avec un tour en 1'40.855, se disait ravi de son entrée en matière et entend bien se rapprocher davantage des avant-postes samedi en Superpole. « Nous avons bien progressé tout au long des deux séances, en particulier sur le set-up de la moto ainsi que sur mon feeling, ajoute-t-il. Nous verrons comment cela se passe demain matin et j’espère surtout faire une bonne Superpole. Nous en profiterons pour chausser un pneu de qualifications pour la première fois. C’est un peu l’inconnue de ces qualifications pour nous. Il s’agira ensuite de boucler une bonne première manche, de prendre confiance et de collecter le plus de données possible pour l’équipe. »
 
Suivez au plus près le retour de Loris Baz et du team Ten Kate Racing - Yamaha en souscrivant dès maintenant au VidéoPass WorldSBK.