News

Le saviez-vous ? Le WorldSBK en Asie

Tuesday, 7 March 2017 10:00

Un dixième de l'ensemble des courses du Championnat WorldSBK a eu lieu en Asie : 76 sur 722.

L'Asie s'est invitée au calendrier WorldSBK chaque saison entre sa création en 1988 et 2003. Le WorldSBK n'y a pas fait escale en 2004 ainsi qu'entre 2010 et 2012. 
 
Les saisons 2015 et 2016 ont signé un nouveau record en terme de manches en Asie sur une saison avec 6 : Buriram, Sepang et Losail. 
 
Sugo au Japon détient le record du plus grand nombre de courses WorldSBK avec 32, suivi par Losail (16) et Sentul (8). 
 
Le pilote qui a connu le plus de succès en Asie est Carl Fogarty dans les années 1990 avec sept victoires (2 à Johor, 2 à Sugo et 3 à Sentul), suivi de près par Doug Polen (6) et Raymond Roche (4). Jonathan Rea a rejoint les avant-postes la saison dernière avec 4 succès en Asie. 
 
Ducati est le constructeur dont le palmarès est le plus prestigieux en Asie avec 26 victoires, suivi par Kawasaki (14) et Honda (11). 
 
Ducati a gagné sur six des huit pistes en Asie : Johor, Losail, Sentul, Sepang, Shah Alam et Sugo. Seuls Buriram et Istanbul manquent à son palmarès. 
 
Ducati a gagné pas moins de 11 courses consécutives en Asie entre la première course à Sugo en 1991 et la première course sur le même tracé en 1993. À ce moment-là, Ducati alignait son modèle 888. Les pilotes qui ont offert ces succès à la firme italienne sont Doug Polen, Raymond Roche et Carl Fogarty. Cette série a été stoppée par Scott Russel qui a remporté la deuxième course à Sugo en 1993 au guidon de la Kawasaki ZXR 750. 
 
14 courses ont été remportées par un pilote asiatique, tous étaient japonais. 13 d'entre eux se sont imposés sur leurs terres à Sugo. Yukio Kagayama est le 14e avec une victoire à Losail en 2005 à l'arrivée de la deuxième course. 
 
La nation qui a connu le plus de succès en Asie est la Grande-Bretagne avec 22 victoires, suivie par les États-Unis (17) et le Japon (14). En 2015 et 2016, les pilotes britanniques y ont gagné 5 des 6 courses. Ils ont seulement manqué la victoire de la première course à Losail en 2015 à l'avantage de Jordi Torres (Espagne), et de la deuxième course à Sepang en 2016 avec Nicky Hayden (États-Unis).
 
Sur les douze dernières années (2015-2016), les seuls pilotes ayant été capables de placer une Ducati sur la première marche du podium en Asie sont Troy Bayliss (Course 1 à Losail en 2008) et Chaz Davies (Course 2 à Sepang en 2015 et un doublé à Losail l'an dernier).
 
En 2015 et 2016, trois constructeurs différents se sont imposés au moins une fois en Asie. En 2015, Kawasaki a gagné trois courses contre deux pour Aprilia et une pour Ducati. L'année dernière, Kawasaki a gagné les mêmes épreuves que l'année précédente (un doublé à Buriram et la première course à Sepang). Ducati a signé un doublé à Losail et Honda s'est imposé à l'arrivée de la Course 2 à Sepang.