News

Cluzel : « Je serai en forme ce week-end »

Thursday, 9 March 2017 09:56

Le Français espère retrouver les avant-postes durant l'épreuve en Thaïlande.

Jules Cluzel (CIA Landlord Insurance Honda) a connu un week-end d'ouverture de la saison difficile en Australie. Federico Caricasulo (GRT Yamaha Official WorldSSP Team) est entré en collision avec le Français dans le dernier tour de la course. 
 
Cluzel a rapidement été transporté à l'hôpital Epworth de Melbourne où une fracture du sacrum a été diagnostiquée. Toutefois, le Français s'est rapidement concentré sur sa rééducation pour s'assurer d'être en pleine forme et participer au deuxième rendez-vous de la saison au Chang International Circuit. 
 
En 2016, le pilote tricolore remportait sa première victoire de la saison sur ce tracé, « Je ne me sens pas si mal, mais la semaine passée a été douloureuse et je ne pouvais rien faire. Mais je suis convaincu que je serai en forme ce week-end, » rassure le pilote Honda. 
 
Au sujet de cet incident avec le pilote italien, Cluzel pardonne et oublie, « J'ai oublié, mais j'espère qu'il n'oubliera pas. J'espère qu'il mesure ce qu'il a fait et qu'il essaiera de ne plus commettre cette même erreur à l'avenir. Il est venu me rendre visite à l'hôpital du circuit et nous avons discuté de l'incident. Je n'étais pas furieux, car ça ne servait à rien. On ne pouvait pas remonter dans le passé. Il doit simplement comprendre ce qu'il a fait de mal. »
 
Cluzel souligne l'importance de cette chute en expliquant que tous les pilotes doivent apprendre de cela, « Tous les autres devraient aussi comprendre, car ce problème survient quand les pilotes se battent. Nous aimons tous nous battre, mais lorsque cela se termine avec zéro point et parfois des blessures, nous n'aimons pas ça. Nous devons nous battre proprement. C'était peut être aussi l'excitation de la première épreuve de la saison. Phillip Island est un circuit propice à ce genre de situation. »
 
Le pilote du team CIA Landlord International Honda est impatient de retrouver sa machine pour disputer la deuxième épreuve de la saison, en particulier en l'absence de son plus proche rival Kenan Sofuoglu (Kawasaki Puccetti Racing), toujours convalescent, « Je suis vraiment confiant, car je me sentais fort en Australie. Je pense que j'étais le plus rapide en course. Cependant, j'ai commis une erreur et j'ai dû remonter au classement. Lorsque vous menez, il y a moins de risques que lorsque vous êtes au milieu du peloton. Je me sens fort et j'aime ce circuit. Je suis sûr que nous pouvons réaliser un bon week-end et j'ai hâte de me battre pour la victoire. »